Srebrenica : devoir de mémoire

Le vendredi 11 juillet, à Srebrenica et dans tout le pays, les bosniaques célébraient tristement le 22ème anniversaire du massacre de cette ville.

Qualifié de génocide par le Tribunal pénal international et la Cour internationale de justice, il fut considéré comme l’un des plus importants commis en Europe depuis la seconde guerre mondiale. La liste de la Commission nationale des personnes disparues (« Federalna Komisija za nestale osobe ») avait recensé 8 106 noms.

Il y a deux ans, l’ancien chef politique des Serbes de Bosnie, Radovan Karadzic, a été jugé « pénalement responsable » de génocide à Srebrenica, au Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY). Une petite victoire face à la douleur des familles des victimes qui se battent encore pour que justice soit entièrement faite sur les responsabilités des acteurs de ce massacre.

Musulmans De France s’associe à la douleur des familles des victimes en cette triste journée de commémoration, ainsi qu’à l’ensemble de la communauté bosniaque.

Le 12 juillet 2017

Musulmans De France

Secrétariat

AICC Secrétaire Général

Comments are closed