Ramadan, période de jeûne et de solidarité – Caen

mercredi 06 novembre 2002

Aujourd’hui débute le ramadan, période de jeûne, de solidarité et de réflexion pour tous les musulmans. Les précisions d’Hassan Anflous, secrétaire général de l’Association islamique et culturelle du Calvados.

Quelles sont les règles à observer pendant le ramadan ?

Correspondant à la nouvelle lune, le ramadan, qui débute le 6 novembre, se traduit par une période de jeûne qui dure 29 jours. Entre le lever du jour et le coucher du soleil, chaque musulman ne doit ni manger, ni boire, ni avoir de relations sexuelles. Riche ou pauvre, jeune ou âgé, chacun est soumis à la même règle et peut ainsi mesurer la situation de ceux qui souffrent. Il s’agit d’une forme de solidarité qui s’exprime aussi par un don en argent à la fin du ramadan.

Le ramadan a-t-il un autre objectif ?

Il s’agit aussi, durant cette période, de s’abstenir de toute médisance et calomnie. Cette forme d’éducation et de purification fait également du ramadan une période de repentir pour le croyant. Après le coucher du soleil, chaque soirée est aussi l’occasion de rencontre et de partage de shorba (soupe) et de gâteaux. À la mosquée d’Hérouville-Saint-Clair, une centaine de personnes se retrouve chaque soir.

Où en est le projet de mosquée d’Hérouville ?

A la suite de discussions avec le député-maire d’Hérouville, le conseil municipal a adopté un projet de centre culturel islamique de 300 000 €, financé par la ville (30 %), l’État et la région (70 %). A côté du centre, l’Association islamique construira une mosquée, qui nous permettra d’être visibles et reconnus.

Quelle est votre position sur la désignation de représentants au sein du conseil français du culte musulman (CFCM) ?

Le nouveau gouvernement a interrompu le processus engagé par la gauche, qui prévoyait l’élection des délégués au CFCM par les 1 500 mosquées. Le ministre de l’Intérieur, Nicolas Sarkozy, modifie la donne en proposant que la moitié des délégués au CFCM soit nommée. Il s’agit d’un projet antidémocratique que nous rejetons.

Comment est vécue la situation internationale (Palestine, Irak) ?

Les musulmans de France souhaitent que le gouvernement français ne soit pas à la remorque des USA avec ce qu’ils envisagent en Irak. De même, le gouvernement français doit faire pression pour stopper le carnage en Palestine et en Tchétchénie.

Comments are closed