Prêche (khotba) du vendredi 24-02-2012//02 Rabi’II 1433

« LA GRAVITE DE TRANSGRESSER LA DIGNITE ET LA VIE DES GENTS »

Au nom d’Allah le très miséricordieux le tout miséricordieux,

D’après Ibn Mas’ud, que Dieu soit satisfait de lui, le Messager de Dieu (BPDL) à dit : « Insulter un musulman est une perversion, le combattre est une forme de mécréance ». (Rapporté par Albukhari et Muslim).

عن ابنِ مسعودٍ رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُ قالَ : قالَ رسولُ اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ : ( سِبَابُ الْمُسْلِمِ فُسُوقٌ، وَقِتَالُهُ كُفْر). مُتَّفَقٌ عليهِ

Et Allah exalté soit-il dit : […quiconque tuerait une personne non coupable d’un meurtre ou d’une corruption sur la terre, c’est comme s’il avait tué tous les hommes…]. (Sourate Al Mà’dah-la table servie-verset 32).

قال الله عز وجل :…( مَنْ قَتَلَ نَفْسًا بِغَيْرِ نَفْسٍ أَوْ فَسَادٍ فِي الأَرْضِ فَكَأَنَّمَا قَتَلَ النَّاسَ جَمِيعًا )…الآية 32 من سورة المائدة.

Chers frères et sœurs,

Le vrai musulman est celui qui vit en paix avec son entourage, aussi bien verbalement que physiquement. Lorsqu’un musulman agresse avec les mains ou avec une arme un autre musulman, il se comporte comme celui qui renie son créateur.
L’Islam a interdit l’injustice de l’homme envers son frère l’homme, musulman ou non musulman, et il a interdit tout acte qui engendre l’injustice envers lui.

L’Islam a précédé toutes les lois pour la lutte contre toute forme d’injustice et d’agression afin de protéger l’homme, sa vie, son honneur, ses biens, sa religion et sa raison, à travers des limites claires que l’islam a interdit de transgresser.

Dans le contexte d’aujourd’hui, nous constatons chaque jour que ces valeurs sont violées dans beaucoup de pays musulmans, notamment ce qui passe en Syrie qui est le cœur de la terre de l’islam, où la dignité et la sécurité des gents sont écrasées.

C’est pourquoi nous somme dans l’obligation de montrer sa colère pour la cause d’Allah exalté soit-il contre la violence et les crimes que ce peuple opprimé subit dans sa vie quotidienne.

Enfin, chers croyants, chères croyantes, l’affaire de nos frères et nos sœurs en Syrie est la notre. C’est la raison pour laquelle nous somme invité à les soutenir et consacrer la grande partie de nos invocations pour eux ce qui est la moindre de foi.

Comments are closed