Prêche (khotba) du vendredi 04-05-2012//13 Joumada II 1433

Au nom de Dieu, le Très Miséricordieux, le Tout Miséricordieux.

Chers frères et sœurs ! Chacun de nous doit se poser la question suivante : pourquoi Allah exalté soit-Il m’a choisi, moi en 2012, de vivre dans ce pays et de me trouver sur cette terre ? Certes il y a une raison, car Allah ne fait pas les choses par hasard.

Chacun a son histoire, chacun a trouvé le chemin de l’islam différemment : Il y en a parmi nous qui pratiquaient la religion avant même d’immigrer vers ce pays, d’autres ont commencé à pratiquer après, chacun après une période donnée, d’autres sont nés ici et ont commencé à pratiquer ….chacun au moment où ALLAH LE TRES HAUT a décrété. Chacun de nous ; Allah glorifié soit-Il l’a créé pour faire ce chemin personnel.

Il est toujours bon de méditer sur notre histoire, sur notre parcours personnel, car cette réflexion, ce travail de mémoire nous aidera à bien cheminer et bien entreprendre notre action. L’Imam Ibn al-Qayyim nous apprend que même dans la prière, et à force de la pratiquer, elle devient une habitude et que seul le travail de méditation et de réflexion permet de conserver sa profondeur. C’est une démarche que nous devons entreprendre, par exemple : à force de venir à la mosquée, nous rentrons, nous prions, sortons, sans nous nous poser une réflexion sur notre devoir envers cette mosquée où nous prions tous les jours.

Chers frères et sœurs ! il faut penser aux frères et sœurs qui étaient là avant nous et qui avaient cette flamme de la religion de l’islam, malgré qu’ils étaient loin, malgré leur ignorance de la loi de ce pays, malgré leurs situations très difficiles ; que ce soit au plan économique, politique ou au niveau de l’instruction, ils ont pensé à faire une association, parce qu’ici en France, nous ne pouvons rien faire sans passer par une association qui est le cadre légal pour pouvoir faire toute activité.

Dans notre mosquée, nos frères qui nous ont précédés, ont créé cette association islamique il y a 27 ans, dont le souci majeur à l’époque était de construire une mosquée digne qui restera pour les générations futures afin de préserver cette religion. Ces frères et sœurs venus de différents pays et malgré les divergences entre les régimes politiques de ces pays, se sont retrouvés ici par la grâce d’Allah et ils ont découvert que l’islam est la religion de l’union, de la fraternité et de l’égalité.

Les compagnons du prophète Mohammed (BSPL) se sont propagés sur la terre pour transmettre la religion et construire les mosquées. Lorsque nous revenons en arrière, après la mort de notre prophète Mohammed (BSPL), l’islam n’était qu’en Arabie. Grâce aux khalifes et compagnons, l’islam s’est propagé un peu partout, jusqu’au maghreb. Ceux qui habitent dans les pays musulmans maintenant doivent aussi mener cette réflexion qu’avant, il y a 15 siècles, l’islam n’était pas là, et les musulmans qui vivront ici ans des siècles auront à penser la même chose.

Pour cela, chers frères et sœurs, nous devons nous projeter dans l’avenir, réfléchir et avoir cette objectif noble de sauvegarder notre religion et de faciliter la tâche à ceux qui veulent la choisir. Nous sommes une minorité dans ce pays et si nous nous divisons nous serons plus faibles et nous ne pourrons certainement pas pérenniser notre patrimoine et transmettre notre religion, donc notre force réside dans notre union. Certainement, il y avait des difficultés et des obstacles, mais avec la patience après 27 ans de la création de notre association, nous avons construit cette mosquée qui est notre fierté.

Donc nous avons ce devoir de toujours revenir et de se rappeler de l’histoire et de se poser la question ; d’où nous venons et ce qu’Allah veut de nous ? Chacun de nous doit se poser la question personnellement ; quel est mon devoir et ma responsabilité, sans s’occuper des responsabilités des autres. Car il est facile de critiquer les autres, en disant tels ou tels responsables, chefs ou gouverneurs ne font rien pour l’islam. Aujourd’hui ,nous sommes venus à la mosquée parce que la prière de vendredi est un devoir, mais y a-t-il un devoir plus important que cette prière ? Nous sommes venus nombreux pour faire cette prière car elle est obligatoire, mais la plus grande obligation est la sauvegarde de cette religion. Ceux qui sont déjà musulmans et ceux qui veulent découvrir l’islam et devenir musulmans, il faut qu’ils trouvent une association islamique ; une mosquée où ils seront accueillis et où ils pratiqueront cette religion.

Donc la sauvegarde de la mosquée est plus grande que la prière du vendredi. C’est pour cela chacun de nous qui vient pour prier doit poser cette question et s’intéresser aux besoins de notre communauté, doit se préoccuper du fonctionnement de la mosquée car chacun est responsable devant ALLAH LE TRES HAUT.

Allah glorifié soit-Il dit dans la sourate At-tawbah, verset 18 : « Ne peupleront les mosquées d’Allah que ceux qui croient en Allah et au Jour dernier, accomplissent la Salât, acquittent la Zakât et ne craignent qu’Allah. Il se peut que ceux-là soient du nombre des bien-guidés. »


إِنَّمَا يَعْمُرُ مَسَاجِدَ اللَّهِ مَنْ آمَنَ بِاللَّهِ وَالْيَوْمِ الآخِرِ وَأَقَامَ الصَّلاةَ وَآتَى الزَّكَاةَ وَلَمْ يَخْشَ إِلاَّ اللَّهَ فَعَسَى أُوْلَئِكَ أَنْ يَكُونُوا مِنْ الْمُهْتَدِينَ.- التوبة:18

Le prophète Mohammed (BSPL), avant sa mort alors que la mosquée Al Aqsa n’a pas encore été sous la gouvernance de l’islam, nous a encouragés à participer à l’éclairage de cette mosquée sacrée pour que les musulmans qui prient dedans et lisent le coran puissent trouver la lumière pendant la nuit. Il faut avoir le souci de se poser la question ; qu’est ce que nous avons fait pour la mosquée dans laquelle nous prions ? Est ce que nous participons à son fonctionnement et son bien être ? Est ce que moi musulman qui prie dans cette mosquée, je ne cotise pas pour payer l’électricité, le chauffage, les charges de fonctionnement de cette mosquée ? Est ce que nous avons un savoir et nous pouvons le partager avec d’autres frères et sœurs ? Ce sont des questions qu’Allah exalté soit-Il nous posera le jour de jugement et le Chaytane (diable ou être l’humain) essaye toujours de nous trouver des excuses pour nous empêcher de faire le bien. Pour cela, le musulman n’a aucune excuse et se doit de participer au fonctionnement de la mosquée dans une terre qui n’est pas musulmane… Je vous le dis, mes frères et sœurs, la participation au fonctionnement de la mosquée est une obligation religieuse pour tout musulman à qui ALLAH LE TRES HAUT a donné de Ses bienfaits.

Car, si toi musulman, tu ne donnes pas, qui va donner ?!
Notre messager (BSPL), nous a conseillés l’organisation ainsi, il nous dit que lorsqu’on voyage à trois personnes, on doit désigner un responsable. Pour cela, Ibn Taymiya dit : si pour le seul voyage le prophète Mohammed (BSPL), nous ordonne d’avoir une organisation, alors pour gérer les affaires de notre vie quotidienne et de notre religion, c’est encore plus obligatoire. Justement, nous les musulmans, qui sommes ici en France, il fallait que nous nous organisions depuis la création de cette association il y a 27 ans. Au sein de cette association, il y a une organisation, des responsables, pour assurer son organisation. Cette organisation nécessite des statuts, un règlement, un pacte écrit entre les membres, et que lorsqu’on s’engage et on fait le choix d’être un membre de cette association, on s’engage à respecter ses engagements et promesses, comme Allah glorifié soit-Il, nous dit dans la sourate Al Ma-ida, verset 01 :

« O les croyants ! Remplissez fidèlement vos engagements… »


يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا أَوْفُوا بِالْعُقُودِ ۚ – سورة المائدة – الآية 1

Chacun de nous doit donc avoir cette perspective de ne pas venir et vivre sur cette terre ou dans cette ville et croire que le fait de ne pas faire partie d’une association islamique dégage sa responsabilité.

Notre engagement est de préserver notre religion. Les associations musulmanes et en particulier la notre a besoin de notre soutien et entraide, nous ne devons pas être passifs et insensibles. Il ne suffit pas de rentrer à la mosquée, faire la prière et la quitter sans poser la moindre question sur l’avenir de cette association. A titre d’exemple, l’imam de cette mosquée est un salarié de cette association qui n’est payé ni par la mairie ni par l’état français ou un autre état, il est payé par l’ensemble de nos cotisations, le même cas pour les autres factures telles que le gaz, l’électricité et les différentes charges…

Pour résumer, notre association a beaucoup d’activités ; l’enseignement de la langue arabe, l’apprentissage du coran, les actions envers les enfants, les jeunes et les femmes, l’accompagnement personnalisé des nouveaux musulmans, le dialogue interreligieux, la conciliation familiale, l’accompagnement des malades et des décès , la présentation de l’islam, la représentation auprès des pouvoirs publics, la gestion de la mosquée, les cinq prières quotidiennes, la célébration de la prière de vendredi et des fêtes, l’éducation religieuse, la défense des intérêts de la communauté, l’entretien du patrimoine…, etc. Juste aujourd’hui à titre exemple, la bibliothèque de la mosquée ouvrira ses portes après la prière, cette bibliothèque qui sera ouverte à tous, musulmans ou non musulmans, adultes et enfants, est une nouvelle réalisation de l’association ; J’invite à cette occasion chacun et chacune à faire un don d’argent ou d’un ou plusieurs livres pour la bibliothèque, c’est une aumône noble et durable que de faciliter la science et le savoir à travers la bibliothèque de la mosquée.

Tout cela a besoin des efforts et compétences de chacun et chacune de nous. Chers croyants et croyantes ! c’est ainsi que nous pouvons avancer et évoluer dans l’avenir, et accomplir nos devoir dans ce pays et mériter d’être sur la voie proches des prophètes et des compagnons

Comments are closed