Ouest France : La mosquée prend forme, en attendant les dons

Derrière un mur de grillages, des monticules de terre, des amas de gravats et des parpaings entassés. Hassan Safoui slalome sur le chantier jusqu’au bâtiment en béton brut qui se dresse au fond du terrain. Avec le président de l’Association islamique et culturelle du Calvados, visite rapide de la future salle de prière, immense et jalonnée de colonnes, du sous-sol dévolu aux réunions. Au dessus, l’étage se devine. Jusqu’à son minaret, la mosquée d’Hérouville prend forme.

JPEG - 14 ko
Hassan Safoui, président de l’Association islamique et culturelle du Calvados, sur le chantier de la mosquée d’Hérouville qui sort de terre progressivement.
Hassan Safoui, président de l’Association islamique et culturelle du Calvados, sur le chantier de la mosquée d’Hérouville qui sort de terre progressivement.

Les travaux ont atteint une phase symbolique. Et très concrète. « On a fini le gros oeuvre de la salle de prière, la salle de lecture, le sous-sol, rez-de-chaussée, et étage, détaille Hassan Safoui. On entame à côté les sanitaires. »Dans le bâtiment principal, dont les travaux devraient aboutir d’ici un an, « il manque les finitions ». La menuiserie, les peintures, l’électricité. Mais après avoir dépensé « 550 000 € », l’association doit remettre la main à la poche… des dons. « Nous disposons de réserves, mais elles ne permettent pas de finir. » Pour cela, il manque « dans les 250 000 à 300 000 € », estime le président de l’AICC. « Tout sera fait en fonction des collectes. »Avec un chef de chantier recruté par le maître d’ouvrage, la SCI Union Calvados, les entreprises interviennent au coup par coup, selon les moyens du moment. Malgré tout, les responsables de l’association espèrent que l’ensemble, d’une surface de plus de 1 000 m2, sera terminé dans deux ans.La prochaine période du jeûne, à partir du 13 septembre, devrait être propice à la générosité des fidèles. « Sur le dernier mois de ramadan, on a reçu 160 000 €, se souvient Hassan Safoui. On lance un appel pour le même élan de générosité, ou battre ce record. » Pour cela, les initiateurs du projet comptent sur les avancées visibles du chantier. « Après tant d’années de collecte, les gens voient quelque chose de dur sur le terrain. Ça a dissipé pas mal d’hésitations. » Et stimulé l’envie d’avoir très vite « un lieu de culte digne ».

Josué JEAN-BART.

Ouest-France

vendredi 10 août 2007


[qcm]
Q Citez une planète du système solaire :
P Mercure Vénus Terre la+Terre Mars Jupiter Saturne Uranus Neptune

Comments are closed