MOHAMED SWS, L’ULTIME MESSAGER DE DIEU (1/6)

INTRODUCTION

L’Islam qui fut révélé à Mohamed (SWS) est la continuation et l’apogée de toutes les religions précédemment révélées. Il s’adresse à l’humanité dans son ensemble et montre le chemin qui mène vers la solution des problèmes humains et par conséquent vers le salut
Depuis plus de 14 siècles, l’islam présentait des valeurs capables d’établir une société idéale comme celle qui fut instaurée sous le Prophète Mohamed (SWS).

Les Idolâtres, ceux qui perpétuaient aveuglement les mœurs et servitudes. et ceux-là même qui bafouaient les droits de l’homme et répandaient son sang, se sont convertis à l’Islam et ont adopté la conduite de leur Prophète (SWS) pour former une société extrêmement sage. L’islam les a fait accéder aux sommets de la spiritualité et de la dignité humaine en prônant la Justice et la piété comme seuls critères de mérite et d’honneur.

La voie Indiquée par Mohamed (SWS) consiste à accepter pleinement la condition humaine ; il n’y a pas de coupure en Islam entre le sacré et le profane, mais en la sanctifiant, en fondant sur une harmonie la quête de l’Absolu. C’est vers cette sacralisation du quotidien que tendent tous les Musulmans.

Archétype de toute perfection, le Prophète (SWS) devient ainsi le guide des générations à venir, et cela, grâce aux paroles qu’il a laissées (le hadith), et à sa propre conduite de tous les Jours (la sunna).

Et n’est-ce pas inouï, dans la profession de foi de l’Islam, de pouvoir reconnaître. en même temps. le Dieu unique et la mission du Prophète (SWS), sans porter en rien atteinte à la transcendance divine ni il l’humanité du messager ?
« Dis : je ne suis qu’un mortel semblable à vous. Il m’est révélé que votre Dieu est unique, et que celui qui espère la rencontre de son Seigneur doit accomplir des actions bonnes et n’adorer que Dieu seul. » (Coran S13V110).

Après des siècles d’incompréhension et de rancune, il est tout à fait réjouissant de noter que des observations courageuses et objectives battent en brèche toutes les charges portées contre l’islam J’aimerais reproduire deux témoignages de deux contemporains non-musulmans. La vérité, comme vous le savez, n’a pas besoin d’avocat, mais une certaine médisance dont l’Islam et son Prophète (SWS) n’ont guère cessé de faire l’objet, a créé une profonde confusion dans les esprits.

La première citation est celle de Toynbee qui disait : « La disparition du racisme, comme c’est le cas chez les musulmans, est l’une des réussites les plus marquantes de l’Islam et il y a dans le monde contemporain une urgente nécessité à propager cette vertu islamique. »

La seconde est à attribuer à Sarajini Naidu qui disait : « L’une des plus belles aspirations de l’Islam est la justice. En lisant le Coran, j’y ai rencontré une doctrine de vie dynamique, une éthique apte il mener à bien la vie quotidienne et convenant au monde entier. »


Extrait de la serie « Islam le saviez-vous ? »

Comments are closed