L’AICC, Historique et réalisations

Discours de M. Khalid MOUNIR, président de l’AICC à l’AG du 9 janvier 2011

Depuis sa création en 1985 ; l’AICC n’a cessé d’être au service des musulmans, en proposant diverses activités et en s’installant comme acteur incontournable auprès des pouvoirs au niveau local, et en participant à travers son adhésion à l’UOIF, à porter les soucis nationaux et Internationaux de notre OUMMA.

L’AICC a débuté avec des moyens modestes en exerçant dans une cave pendant 13ans, puis ici depuis 1998, mais l’association a toujours eu comme objectif la construction d’un lieu de culte digne pour les musulmans.

Tout en œuvrant pour la réalisation de ce projet qui a mobilisé des efforts importants au niveau ressources humaines et financiers, l’AICC a pu mettre en place un ensemble d’actions au quotidiens pour assumer sa responsabilité de témoignage dans la société, permettre aux musulmans la pratique de leur culte, l’enseignement et la propagation d’une lecture de l’islam de juste milieu basée sur une compréhension saine et une pratique éclairée.

L’AICC s’est toujours démarquée dans notre région par son organisation et sa capacité à mobiliser les musulmans et leurs amis. Elle a su s’adapter durant les années en faisant un effort considérable sur sa structuration et ce, par les modifications successives des statuts. Elle a su les faire respecter en particulier à travers les élections opérées dans la transparence lors du renouvellement de ses instances Conseil d’Administration (CA) et Bureau Exécutif (BE) qui se sont passés dans une fraternité exemplaire. Ceci confirme que les membres de cette association sont conscients de leur responsabilité devant ALLAH LE TRE HAUT et devant leur communauté.

Depuis la mise en place du nouveau CA ET BE, les instances de l’association ont œuvré pour réaliser des objectifs qui ont été avancé : à travers les différents départements (voir bilan moral).

Ainsi, malgré les énergies considérables mobilisées pour la construction de la nouvelle mosquée (au niveau des demandes de devis, lancement et suivi des travaux, relation avec l’administration, suivie avec l’expert comptable, la collecte des fonds financier…), l’AICC a pu améliorer son rendement et des actions importantes ont été menées, sur tous les plans :
- L’enseignement de la langue arabe et le SAINT CORAN pour les enfants, les adultes hommes et femmes,
- La formation à travers des séminaires, les rencontres mensuelles, les débats de société, l’étude de la vie de notre prophète, l’organisation de la rencontre familiale au château de Beauregard et la RAMNO, ainsi que la célébration des deux fêtes et la mise en place d’une permanence pour aide dans les démarches administratives.
- l’organisation du voyage en bus à la 27ème Rencontre Annuelle des Musulmans de France au Bourget en partenariat avec les associations partenaires Etudiant Musulman de France section de Caen, Jeune Musulmans de France section d’Hérouville et FRATERNITE (l’association des sœurs) que je tiens à les remercier de leurs implications.
- Je souhaite aussi rappeler que l’organisation des cinq prières et la prière de vendredi et les prières de l’AÏD sont un acquis importants qu’il faut reconnaître. En effet, la gestion quotidienne d’une mosquée vivante et bien fréquentée comme la notre, demande des sacrifices considérables pour que cela se passe dans des bonnes conditions (entretien, accueil,…)

Tout cela ne pourrait se faire sans le dévouement des frères et sœurs bénévoles et les cinq salariés de l’association dont l’imam Saïd à temps complet et les quatre enseignantes de l’école à temps partiel (environ 6 à7 heures par semaine chacune) qui donnent tous de leur temps et se sont sacrifiés pour la réussite de ces événements et ces activités.

Je tiens à les remercier au nom du CA tout en implorant ALLAH LE TRES HAUT qu’Il accepte leurs efforts.
En effet, chers frères et sœurs, il faut toujours se rappeler le plus important : c’est d’être sincère avec ALLAH LE TRES HAUT et de considérer que les efforts fournis soient pour la satisfaction d’ALLAH LE TRES HAUT.

Notre engagement dans l’AICC, doit être placé dans cette perspective, œuvrer pour l’ISLAM afin de gagner le jour de jugement la satisfaction d’ALLAH LE TRES HAUT et d’être sur la voix de notre Prophète bien aimé Paix et Salut d’ALLAH sur lui.

En plus de ces sacrifices considérables, cela nécessite aussi des moyens financiers pour pouvoir mener l’ensemble de nos activités dans la perfection. Les moyens financiers sont un outil important pour réussir, c’est pour cela les membres sont appelés à cotiser et à donner sans jamais oublier que ce que nous donnons est pour la face d’ALLAH LES TRES HAUT.

Des investissements ont été faits cette année afin d’améliorer le quotidien tels que l’aménagement de l’espace annexe, l’achat de divers matériels, et l’achat d’un véhicule pour les collectes et les déplacements liés à la réalisation des objectifs de l’association.
A la fin je tiens à rappeler que notre association qui est membre actif de l’Union des Organisations Islamique de France, œuvre à ses côtés dans les sujets qui préoccupent les musulmans de France et aussi notre monde musulman. Nos associations partenaires comme le CBSP et le SECOURS ISLAMQUE nous permettent de soulager les souffrances de nos frères dans le monde entier et en particulier en Palestine. Je tiens à rappeler que deux membres de notre bureau sont des membres du BE de l’UOIF.

Pour notre action régionale, le CRCM que je préside, essaie d’assurer, malgré la démission des autres mosquées, son rôle de former les imams à travers les séminaires, et d’accompagner les associations à acquérir des mosquées dignes (Alençon, CAEN GUERINIERE ET CHEMIN VERT) et l’obtention des carrée musulmans dans les cimetières ainsi que la création des aumôneries musulmanes dans les prisons et les hôpitaux.

Au niveau public, je tiens à vous assurer que l’AICC est considérée comme une association fiable organisée et légitime : bonnes relations avec les Maires, les pouvoir administratifs et la presse.

Avec l’UOIF REGION OUET, l’AICC a mis un partenariat pour l’organisation de la RAMNO et prochainement, d’autres actions seront mises en place au niveau de notre région NORMANDIE et même OUEST.
Notre site internet a connu une net avancée dans sa présentation et contenus et le nombre de visites a augmenté.

C’est dans cette perspective que l’association cherche à mieux tirer profit du local WAQF qu’elle possède, en réfléchissant avec l’architecte à préparer un projet immobilier qui peut assurer une recette fixe pour l’association, le début d’un commerce interne a vu aussi le jour cette année.

Malgré cela, une gestion professionnelle de ses secteurs de WAQF doit être mise en place.

La nouvelle mosquée :
Notre œuvre continue pour achever la construction, et adapter notre fonctionnement avec une organisation rigoureuse et engager des investissements sur les ressources humaines, salariat et bénévoles, assurer le rayonnement auprès des musulmans et dans la société, assurer un autofinancement à travers le développement de projets de waqf et aussi de services de formation.

Les projets dans la perspective qui restent à réaliser prochainement : école collège institut de formation, et ou maternelle…

Comments are closed