La vertu et les mérites de la première décade de Dhol-Hidjjah

Prêche du vendredi 12 Octobre 2012// 26 Dhol Qi’dah 1433

Au nom de Dieu, le Très Miséricordieux, le Tout Miséricordieux.

Mes frères, mes sœurs, nous consacrons notre sermon d’aujourd’hui à l’importance de la première décade du mois de Dhol-Hidjjah ; le dernier mois dans le calendrier islamique.

Le prophète (SBPL) à dit :« Aucune action n’est plus aimée par Allah que celle accomplie durant ces dix jours (les dix premiers jours de Dhol Hidjjah). »Les compagnons demandèrent : « Pas même le djihad sur la voie d’Allah ? » Il répondit : « Pas même le djihad dans la voie d’Allah excepté le cas d’un homme qui sort au péril de sa vie et de ses biens et ne ramène rien. ». Rapporté par Ibn ‘Abbâs, qu’Allah soit satisfait de lui.

Il s’agit d’un mois parmi les quatre mois sacrés. C’est le mois du grand pèlerinage, c’est le mois de la faite du sacrifice, c’est le mois qui comporte ‘Arafat ; le neuvième jour de ce mois qui est le meilleur jour de l’année auprès d’Allah glorifié soit-Il. C’est la décade de l’honorabilité, de la noblesse et de la valeur distinguée.

Dans un hadith rapporté par Ibn ‘Omar qu’Allah l’agrée, le Prophète (SBPL) dit : « Il n’y a pas de jours où les bonnes œuvres sont mieux agréées par Allah autant que les dix premiers jours de Dhol-Hidjjah. Multipliez-y le Tahleel (La Ilâha illallah), Takbîr (Allâhou Akbar) et Tahmid (Alhamdou lillah) ».

Le Prophète (SBPL), nous a particulièrement conseillé la prière et le jeûne durant ces jours qui ont une énorme importance à l’échelle de la récompense en disant (SBPL) : « Le jeûne de chacun de ces jours (dix premiers jours de Dhol-Hidjjah) équivaut au jeûne d’une année et le fait de rester debout en prière durant chacune de ses nuits équivaut à prier durant la nuit du destin ».

Le 9 ème jour de Dhol Hidjjah est appelé le jour d’Arafah. C’est la date à laquelle les pèlerins se rassemblent sur la plaine d’Arafah, où ils accomplissent l’essentiel des devoirs prescrits du Hadj (le pèlerinage), notamment la station à Arafah. Il comporte la bénédiction et la valeur qui efface les péchés commis pendant deux ans ; les péchés d’une année courante et suivante.

Le Prophète, (SBPL), a dit : « […] J’ai espoir que le jeûne du jour de Arafa efface (les péchés) de l’année précédente et de l’année en cours. ». Dans un autre hadith, rapporté par Sahl Ibn Sa’d, le Prophète, (SBPL), a dit : « Celui qui jeûne le jour de ‘Arafa, il lui sera pardonné les péchés de deux années consécutives. ». D’après une autre tradition rapportée par ‘Aïcha : « Le jeûne de Arafa équivaut à mille jeûnes. »

Dans le hadith transmis par anas ibno mâlik qu’Allah l’agrée le jour de ‘Arafat qui est le neuvième jour vaut auprès d’Allah glorifié soit-Il dix mille années. Le prophète (SBPL) a dit dans le hadith que la meilleur invocation auprès d’Allah exalté soit-Il est l’invocation de ce jour qui est le jour de ‘Arafat et que la meilleur invocation que je fais mois et qui ont fait les messagers avant moi est -Il n’y a de divinité qu’Allah, le seul sans associé. A Lui appartient la royauté et à Lui revient la gloire. Il donne la vie et donne la mort et Il est omnipotent-

C’est également le jour où fut révélé le verset suivant : « Aujourd’hui, J’ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J’agrée l’Islam comme religion pour vous. » [Sourate Al Mâida (la table servie), verset 3].

Le dixième jour qui est celui de la fête ou le jour du sacrifice. Est un des moments les plus importants de l’année entière et du Hadj. Son jeûne est formellement interdit auprès d’Allah exalté soit-Il.

Pour cela il faut qu’on se prépare dès maintenant pour bien profiter de cette première décade à travers le jeûne, la prière nocturne, les évocations, les invocations, les dons et les bonnes actions en générale.

Enfin, chers croyants et croyantes à l’occasion du printemps de la spiritualité qu’on vit où la journée est courte et la nuit est longue, il ne faut pas rater cette opportunité précieuse pour avancer dans le plan de l’adoration et gagner le maximum de la récompense et de la générosité d’Allah glorifié soit-Il réservées aux jeûneurs et à ceux qui font des bonnes actions durant cette décade.

PDF - 20.6 ko
La vertu et les mérites de la première décade de Dhol-Hidjjah

Comments are closed