La mosquée d’Hérouville sort de terre

Les fidèles musulmans de l’agglomération caennaise pensent avoir terminé de construire leur mosquée dans deux ans. Depuis une dizaine d’années, l’association islamique et culturelle du Calvados (Aicc) travaille à la réalisation d’une mosquée à l’architecture ambitieuse et d’un centre culturel dans la zone du Bois à Hérouville-Saint-Clair. Le gros oeuvre de
la salle de prière est pratiquement terminé. “L’an dernier, nous avons récolté 160 000 euros, se réjouit Hassan Sefoui, président de l’Aicc.

“Les fidèles sont très généreux et donnent très régulièrement”.

JPEG - 23.4 ko
A droite, Hassan Sefoui, président de l’association islamique et culturelle du Calvados et André Marty, membre
de la communauté.

Des dons de toute la France

En attendant, les 200 pratiquants réguliers se retrouvent dans une mosquée provisoire dans le quartier de la Grande Delle d’Hérouville-Saint-Clair. Pendant le ramadan, la fréquentation passe à 700, voire 1 000 personnes et les grandes fêtes rassemblent plus
de 2 000 croyants.

Aucun argent ne provient des collectivités et le terrain sur lequel se construit la mosquée a été acheté à la Ville. Outre la sollicitation de la communauté musulmane, certains partent à la recherche de dons au sein d’autres mosquées de France. Déjà, les communautés de Paris et de Bordeaux ont participé. “Nous acceptons tous les dons de qui que ce soit à condition qu’ils ne soient pas conditionnés.

Nous oeuvrons pour une ouverture sociale, une intégration réussie, des choix théologiques diversifiés et une compréhension éclairée du Coran”, insiste Hassan Sefoui. Du 13 septembre au 13 octobre se tient la période du ramadan, moment fort dans la vie d’un musulman.

C’est aussi un moment où les dons sont plus importants. Un facteur déterminant puisque la mosquée et le centre culturel exigent encore
400 000 euros pour terminer la construction.


La Manche Libre
08/09/2007

Comments are closed