La longue recherche d’un lieu digne

L’associatlon islamique et culturelle du Calvados (AICC) s’est constituée, en 1985, à Hérouville-SaintClair, pour répondre aux besoins des musulmans du département (ils seraient environ 5 000 familles). Le manque a été rapidement identifié. « Nous sommes à la recherche d’une nouvelle mosquée depuis plus de 15 ans, un lieu de culte digne, insiste le président, Hassan Safoui, car certains musulmans se sentent bafoués dans ces locaux insalubres et lugubres ». En 1997, un permis de construire est déposé à la Grande Delle, mais une association de commerçants l’attaque et obtient gain de cause devant le tribunal administratif. Il faudra attendre huit ans pour qu’un nouveau permis soit délivré par la municipalité.

JPEG - 27.9 ko

« Pas de dons conditionnés »

Les travaux de la future mosquée commencent enfin, à l’automne 2005, sur un terrain de 5 000 m2 vendu par la ville à l’AICC, près de l’institut de rééducation et de réadaptafion fonctionnelle, dans le quartier du Bois. Aujourd’hui, le bâtiment de 1 200 m2, financé par les seuls dons des fidèles, a déjà de l’allure, mais est toujours en cours de construction, faute de financement suffisant. « 550.000 euros ont été collectés au sein de la communauté et dans d’autres mosquées de France, à Paris et à Bordeaux notamment », explique Hassan Safoui. « Nous acceptons tous les dons à condition qu’ils ne soient pas conditionnés. Nous ne souhaitons pas recourir à des fonds de l’Arabie Saoudite, comme d’autres … »

1.300.000 euros doivent être rassemblés, au minimum, pour réaliser la seule vraie mosquée de Normandie, « avec un minaret ». Un édifice qui devrait être complété d’un centre culturel, ouvert à tous. Fin des travaux ? . Dans deux ou trois ans, espère l’AICC. Il existe trois autres lieux de culte musulman dans la région caennaise. deux à Caen et une mosquée turque, à Ifs.

Briac TRÉBERT

Liberté

Jeudi 20 septembre 2007

Comments are closed