Jeuner le mois de Ramadan ?

Le jeune consiste à s’abstenir volontairement de manger, boire et d’avoir des rapports sexuels de l’aube au coucher du soleil.
Il a été instauré à partir du 2 Chaâban de l’an 2 Hégire.
« Ô les croyants ! On vous a prescrit as-Siyam comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété » (Coran S2-183)

L’objectif premier du jeune est de répondre à un ordre divin et d’atteindre la piété comme l’indique le Coran.

Le Ramadan est une occasion unique pour se remettre en question, revisiter sa foi, se repentir et prendre un nouvel élan dans sa pratique. Chaque jour, le musulman doit se demander si son jeune est accepté ou pas car rien n’est acquis et seul Allah a la réponse.
Ce travail quotidien d’introspection doit nous amener à pointer le doigt sur nos faiblesses tels que les mensonges, la médisance, la colère, la prière non faite correctement (pas à l’heure ou faite de manière automatique) et bien d’autres… Et ainsi une fois identifiées, il faut tenter d’y remédier de façon à sans cesse améliorer son comportement et sa pratique.

Il est important de délaisser tout comportement en contradiction avec l’esprit du jeune.
Selon Abou Houraira, le Prophète (sws) a dit : « Quand l’un de vous est dans son jour de jeûne, qu’il s’abstienne de dire des grossièretés et d’élever la voix. Si quelqu’un l’injurie ou le provoque au combat, qu’il dise : « Je suis en état de jeûne ». (Rapporté par Boukhari et Mouslim)
Selon lui encore, le Prophète (sws) a dit : « Celui qui ne s’abstient pas de mentir et d’agir en pur mensonge, Dieu n’a que faire de son renoncement à son manger et à son boire ». (Rapporté par Boukhari)

Ce mois est avant tout le mois de la spiritualité et du partage.
Le musulman doit saisir cette occasion pour multiplier les efforts dans l’adoration : prières surérogatoire, Tarawih, lecture du coran, invocations…

Le prophète (sws) dit : « Qui se lève pour prier pendant les nuits de Ramadan, avec foi et en comptant sur la récompense divine, Dieu pardonne ses fautes passées ». (Boukhari & Moslim)
Le prophète (sws) redoublait la récitation du Coran, pendant le mois de Ramadan. Gabriel descendait réciter avec lui. (Boukhari).
Le prophète (sws) dit : « Le jeûne et la prière de Ramadan intercéderont pour l’homme le jour de la résurrection. Le jeûne dira : « Seigneur ! Je l’ai empêché de boire et de manger pendant le jour ». Le Coran dira : « Seigneur ! Je l’ai empêché de dormir la nuit » « Accepte notre intercession pour lui ! » ». (Ahmed & Nassai)

Et il a dit aussi (sws) « Est venu à vous le Ramadan, le mois de la bénédiction. Pendant ce mois, Dieu vous enveloppe par sa miséricorde, absout les péchés et exauce les implorations (dou’a) » (rapporté par at-Tabarani)

Le prophète insistait particulièrement sur la dernière décade dans laquelle se trouve Laylat al Qadr
Selon Aïcha, Le Messager de Dieu (sws), quand entraient les dix dernieres nuits de Ramadan, les veillait en prières, réveillait sa famille et redoublait de ferveur (rapportés par Boukhari et Muslim)
Selon Omar, Le Messager de Dieu (sws) observait une retraite spirituelle durant les dix derniers jours de Ramadan (rapporté par Boukhari et Muslim)

Durant le Ramadan il faut également multiplier les actes de charité car le prophète (sws) dit : « La meilleure charité est celle accomplie pendant Ramadan » (Tirmidhi)
Ibn ‘Abbas rapporte que le Messager de Dieu (sws) était l’homme le plus généreux. C’était au mois de Ramadan, quand il rencontrait l’ange Gabriel, qu’il était le plus généreux. Or Gabriel le rencontrait à chaque nuit de Ramadan où ils étudiaient ensemble le Coran. Quand Gabriel rencontrait le Messager de Dieu (sws), ce dernier était certainement plus généreux à dispenser le bien que le vent qui souffle sans arrêt. (Rapporté par al-Boukhari et Mouslim).

Pour conclure, durant tout ce mois, il faut garder à l’esprit cette parole du Prophète sws :
« Qui jeûne le mois de Ramadan avec foi en comptant sur la récompense divine, ses péchés lui seront pardonnés » (rapporté Boukhari et Mouslim)

Comments are closed