Fin du Ramadan à Caen et Hérouville – Caen

Lundi 09 décembre 2002

La Fonderie était comble, vendredi soir, pour la fête de fin du Ramadan, à Hérouville.

Gouter, chant et discours avec l’association islamique

L’Association islamique et culturelle du Calvados (AICC) a organisé une soirée à la Fonderie, vendredi, pour fêter la fin du Ramadan. Lecture du Coran, discours, gouter et couscous étaient au programme. Participants et invités, dont Rodolphe Thomas, étaient nombreux.

Créée en 1985, l’Association islamique et culturelle du Calvados (AICC), basée à Hérouville, « a pour objectif de former les musulmans, rappelle Hassan Safoui, vice-président de l’association. Nous encourageons une pratique religieuse authentique, adaptée au cadre républicain. »

Vendredi soir à la Fonderie, l’AICC a fêté l’« Aïd el fitr », ou la « Fête de rupture de jeûne », l’une des principales célébrations religieuses de l’Islam marquant la fin du Ramadan. De nombreux musulmans sont venus assister à cette soirée. Plus de 400 personnes étaient regroupées dans la salle, hommes et femmes séparés.

Après une lecture du Coran, le président a prononcé un discours de bienvenue, puis les invités ont pris la parole. Parmi eux, Rodolphe Thomas, député-maire d’Hérouville, est intervenu pour confirmer le projet de construction d’une mosquée dans sa ville. « Cela fait vingt ans que l’on parle de cette mosquée mais c’est la première fois que la municipalité s’engage », précise Jean-Claude Desloques, directeur du cabinet du maire.

Ali Taher, professeur à l’université de Jérusalem, invité pour l’occasion, a prononcé un discours en arabe sur la nécessité d’une paix au Proche-Orient.

L’assistance a ensuite goûté en écoutant des chants religieux traditionnels. La soirée s’est terminée autour d’un couscous très convivial.

Comments are closed