2 000 personnes à la Fonderie pour fêter la fin du ramadan

Témoignages

Le ramadan s’est achevé ce vendredi avec l’Aïd Fitr, la fête de rupture du jeûne. Environ 2 000 musulmans, hommes femmes et enfants se sont retrouvés à cette occasion à la Fonderie autour de Saïd Khaldi, l’imam de la mosquée d’Hérouville-Saint-Clair.

Samir, Hérouvillais de 35 ans

« Pour moi, le ramadan est un temps fort. Je le fais intégralement depuis l’âge de 12 ans. Je le fais pour Dieu, personne d’autre ne le sait. C’est tout un mois de rituel, pendant lequel on ne mange pas jusqu’au coucher du soleil, on ne doit pas avoir de relations sexuelles, mais c’est aussi un moment privilégié pour prier tous les jours et pour relire le Coran. On essaie de le lire ou le relire en entier pendant cette période. Et le 27 e jour, Il est descendu. C’est le jour de la grande fête. C’est un rassemblement, on se sent proche de tous les musulmans. »

Rachid, Redouane et Mohamad, 14 ans, Driss, 18 ans, tous les quatre d’Hérouville-Saint-Clair

« Nous faisons la fête toute la journée. C’est une fête religieuse, mais aussi une fête de famille. Les uns font le ramadan pour la première fois, d’autres depuis l’âge de 8 ans, progressivement. Petits, c’était sur quelques jours ; dans la religion, ce n’est obligatoire qu’à partir de la puberté. Cette année, nous avons participé aux soirées de prière et aux veillées. Aujourd’hui, nous voulons fêter avec tous les gens que nous avons côtoyés quotidiennement. »

Abdenaceur, 49 ans, de l’Union des organisations islamiques de France et Abderrahmane, son fils, 18 ans, étudiant

« La fête d’aujourd’hui marque la fin du meilleur mois de l’année. C’est le mois où le Coran est descendu et où nous l’avons reçu. C’est pour cela que sa lecture est aussi importante dans le ramadan, y compris pour ceux qui le connaissent par coeur. Ce matin, nous nous sommes retrouvés tous en famille à la Fonderie pour assister au prêche et aux invocations de l’imam. Ces festivités vont durer trois journées pendant lesquelles nous rendons visite à la famille, pour des embrassades et félicitations. Habituellement, nous invitons tous les Hérouvillais le lendemain. Mais cette année, la Fonderie étant en travaux, nous avons reporté cette invitation à l’Aïd El Adaha, la fête du sacrifice, qui a lieu deux mois après la fin du ramadan. »

Source : www.ouest-france.fr

Comments are closed